Recevoir la newsletter

Partager :

Métamorphoses est un rendez-vous annuel de rencontres et d'échanges sur la place de l'art dans les évolutions et les transformations de l'espace public.

Métamorphoses invite des femmes et des hommes artistes, architectes, décideurs, chercheurs, designers... à partager avec le public leur vision de la ville de demain et l'évolution de celle d'aujourd'hui. Isabelle Daëron, Laurent Dumas, Pascal Yonet, Grégory Chatonsky, Lucie Marinier, Peter Gorschlüter et Jean-Denis Salesse s'appuieront sur des analyses ou des présentations de projets réalisés, à venir ou même utopiques, pour exposer leurs réflexions, leurs actions et leurs engagements, dans un format qui ne dépasse pas 30 minutes.

Ancré au Havre, Métamorphoses est un laboratoire de formes urbaines où la ville s'affirme comme un terreau fertile de nouvelles expériences.

 

◾️ Ouvert à tous, sans réservation, dans la limite des places disponibles

◾️ Événement gratuit

◾️ Entrée 10 minutes avant chaque intervention

◾️ Restauration possible sur place

 

Programme de la journée :

9h | Ouverture de l’événement

Présentation de Métamorphoses par Gaël Charbau, directeur artistique d’Un Été Au Havre.

 

9h30 - 10h15 | Isabelle Daëron - Designer

Isabelle Daëron est une artiste-designer qui utilise les ressources naturelles pour concevoir des objets connectés à leur environnement. Elle utilise l'eau, le vent et la lumière pour créer des objets qui mettent en valeur les ressources disponibles sur le territoire. À travers des objets, des installations et des projets dans l'espace urbain, elle questionne l’importance des enjeux environnementaux contemporains.

L’espace public comme terrain fertile

Comment imaginer une œuvre qui raconte aux usagers d'un site, présent ou futur, la provenance du vent ? Comment proposer une relation réciproque entre une œuvre et un quartier en plein développement ?

Conçue pour le Village Olympique et Paralympique de Paris 2024, Isabelle Daëron a imaginé Topique-vent : anémochories, une installation composée de sculptures en pierre, jouant un rôle dans la fertilisation des sols et se végétalisant en retour. Elle intègre le temps comme une possible quatrième dimension de l'œuvre...

 

10h30 – 11h15 | Laurent Dumas – Président du conseil de surveillance du groupe Emerige

Fondateur et Président du Conseil de surveillance du Groupe immobilier Emerige, un des acteurs majeurs du Grand Paris.

Laurent Dumas est un collectionneur passionné et engagé dans la défense de la scène artistique française et un mécène engagé. Il crée en 2014 la « Bourse Révélations Emerige » véritable tremplin pour la jeune création artistique française. Il est également à l’initiative du programme « 1 Immeuble, 1 Œuvre » sous l’égide du ministère de la culture. Il est Président du Fonds de dotation Emerige et Président du Conseil d’administration du Palais de Tokyo.

“1 immeuble, 1 œuvre”

Lancée en 2015, la charte, "1 immeuble, 1 œuvre" rassemble sous l'égide du ministère de la culture plus de 70 acteurs de l'immobilier qui s'engagent à commander une œuvre à un artiste pour tout immeuble construit ou réhabilité. Aujourd'hui, plus de 600 œuvres ont été installées sur tout le territoire. Ce programme de soutien aux artistes et de diffusion de l'art dans l'espace public est un des dispositifs de commande artistique les plus ambitieux en France. 

 

11h30 - 12h15 | Pascal Yonet - Directeur de l’association Vent des Forêts

Depuis 2008, Pascal Yonet dirige l'association Vent des Forêts dans le département de la Meuse, un centre d’art contemporain d’intérêt national dédié à la recherche, la production et la diffusion artistique en territoire agricole et forestier. Philosophe de formation, il a été de 2001 à 2008 directeur-adjoint du Centre national de l'édition et de l'art imprimé (Cneai - Chatou).

Quand l’art investit les territoires agricoles et forestiers

Quand l’art fédère une communauté d’habitants et de communes sur des kilomètres de chemins forestiers.

 

12h30 - 13h15 | Grégory Chatonsky – Artiste

Grégory Chatonsky est un artiste franco-canadien. Il réalise des objets entre matérialité et numérique depuis 1996. Il a exposé au Palais de Tokyo, au Centre Pompidou, au Jeu de Paume, au MOCA Taipei, au Museum of Moving Image, au Hubei Wuhan Museum.

Depuis le milieu des années 90, Grégory Chatonsky travaille sur le Web. Au fil des années, il s’est tourné vers la capacité des machines à produire de façon quasi autonome des résultats qui ressemblent à une production humaine. Ces problématiques sont devenues convergentes grâce à l’imagination artificielle qui utilise les données accumulées sur le Web comme matériau d’apprentissage afin de produire une ressemblance.

La ville qui n’existait pas

La multiplication des crises liée à la dégradation accélérée de l'habitabilité terrestre, fait des villes un lieu problématique. Le retour à la nature, le biomimétisme et les cabanes restent des utopies occidentales qui semblent oublier qu'en 2050, 70% de la population mondiale sera urbaine... Les villes ne sont-elles pas les lieux d'expérimentation d'une nouvelle artificialité et technologie ?

 

13h45 - 14h30 | Lucie Marinier – Professeure du Conservatoire national des Arts et Métiers

Professeure et chercheuse, ses recherches se concentrent sur l’art dans l’espace public, l’organisation et les missions des musées et le développement durable dans le champ culturel.

Vie et mort d’une œuvre dans l’espace public

Interroger le temps et les espaces des œuvres en espace public
Comment sont choisies, produites et comment vivent les œuvres d’art dans l’espace public ? Elles posent toutes la question du temps des œuvres : éphémères, durables, pérennes, comment sont-elles reçues, comment vivent-elles dans l’espace public, quelles interactions peuvent s’installer ? En quoi participent-elles de la construction de la ville ? En quoi peut-on intégrer aux usages leur fragilité, dès leur arrivée et aussi en pensant leur départ ? 

 

14h45 - 15h30 | Peter Gorschlüter – Directeur du Wolfgang Museum, Essen

Historien de l’art et curateur. Après avoir occupé le poste de directeur adjoint du Musée d’Art Moderne de Francfort durant huit ans, il dirige depuis 2018 le Musée Folkwang d’Essen. En 2021, il reçoit une chaire honoraire “L’art et le public”, à l’Université des Arts de Folkwang.

Quand le musée devient communauté

Au cours de l’été 2022, Peter Gorschlüter crée le festival “Folkwang and the City”, dans l'idée d’étendre le musée à travers la ville d'Essen et aux différentes communautés qui la composent, impliquant les pouvoirs publics et les associations, entrepreneurs et commerçants, designers et activistes, urbanistes et élus, organisations humanitaires et fondations, acteurs locaux et artistes. Ce dialogue a généré de nombreux projets qui interrogent, chacun à leur échelle, l'avenir de la ville…

 

15h45 - 16h30 | Jean-Denis Salesse – Responsable de la Mission Villes – Port HAROPA PORT | Le Havre

Jean-Denis SALESSE, Architecte DPLG diplômé de Paris La Villette, est fondateur de la société Ax’6 Architecture. Il a mis en œuvre des projets très divers, de la réalisation de PLU à celle de terminaux à conteneurs, ou bien des aménagements de places urbaines et de bâtiments publics. Responsable des relations entre Villes et Port, il collabore à la réalisation de multiples projets, tels que « Réinventer la Seine et ses Canaux », « Réinventer Le Havre », l’aménagement du Quai de Southampton, la création du Port Center ou bien encore « Un Été au Havre » lancé lors du 500ème anniversaire de la cité portuaire havraise.

Une utopie portuaire ?

Qui est né en premier ? Le port ou la ville ? L’un peut-il être sans l’autre ? Lequel des deux nourrit l’autre ?... Et si l’on pensait « cité portuaire » plutôt que d’opposer ville et port ? Il paraît indispensable de donner un sens commun aux deux entités, de les penser unies tant leurs destins nourriciers sont liés. L’art en est un moyen, et il doit s’appuyer sur le formidable brassage culturel qu’offre la ville portuaire.

 

16h30 – 17h | Clôture de l’événement

Conclusions de Métamorphoses par Gaël Charbau, directeur artistique d’Un Été Au Havre.

 

Métamorphoses est organisé en partenariat avec le Volcan et soutenu par le Groupe Emerige.

Partager :